Jump to content
Sign in to follow this  
Truth

Mm212 - L’eveil / Luminary

Recommended Posts

Quand je commence, on ne m'arrête plus : I can't stop it!

Cet épisode, "Luminary" (L'Eveil") est l'un de mes préférés (d'où mon avatar), pour ne pas dire le préféré (puisque je n'ai pas tout vu)...

Je dois dire que je suis restée assez scotchée après l'épisode, sans vraiment pouvoir exprimer pourquoi...

Je pense qu'en fait je me suis sentie proche (trop proche car ce n'est qu'un personnage fictif) d'Alex...

Il a exactement compris ce qu'étant la nature de la vie, de l'existence. Le contact avec les éléments, aussi bien les étoiles que la nature qui nous entoure. Se libérer des contraintes qui nous empêchent de voir la Vérité, la pureté.

Comme les ermites vont méditer seul, dans la nature, il est parti, heureux, sans conscience du danger qui était celui de mourir (mais est-ce un danger en soi ?) tout cela parce qu'il voulait profiter de le VIE qui lui avait été donnée, le fait de vivre ; et pour cela, il devait ressentir les éléments autour et en lui : la terre, l'air, l'eau, le feu (la lumière). Son sang, sa sueur, même l'adrénaline de la peur et de l'émerveillement, les substances, les fluides qui servent à entrer en communion avec le reste de l'Univers.

Car nous venons tous de là, du même point de départ, tous des mêmes éléments originels, et nous tendons tous, humains, animaux, végétaux, minéraux,... à retourner à un état d'Harmonie, d'Unicité. Tous les atomes de l'Univers tendront, une fois que l'expansion de l'Univers aura pris fin, à retourner les uns vers les autres pour ne former plus qu'UN.

Pour m'aider à m'endormir, après l'épisode, il a fallu que j'exorcise un peu tout cela, j'ai écrit un texte, sans rélle structure, mais qui m'a permis de me calmer, j'avais le coeur qui galopait :

Les éléments. Retrouver les éléments. Tout s'entremêle, interfère, tout se mélange. La création engendre des cycles, des destructions et des renaissances. Les saisons, les révolutions.

Les atomes sont des systèmes, des microcosmes. Cette nature brute, sauvage nous lie, nous communique les messages du ciel comme de l'invisiblement petit. L'au-delà des étoiles, le confin des molécules. Et ces fractales, ces pétales, ces spirales, ces ellipses... les rotations et les révolutions.

Les cycles nous gouvernent. Nous sommes les pions du Destin. cette nature, cette volition divine.

Soyons à l'écoute de nous-mêmes, de nos sensations, cette fibre qui vibre en nous et autour de nous. car nous sommes en perpétuelle communication avec les éléments, en éternelle communion. Depuis la Création, ce Big-Bang originel, et jusqu'à la re-créaction de cette harmonieuse Unicité, nous interférons, nous communiquons.

Mais l'Homme ne sait plus entendre. Il a perdu sa spontanéité, le naturel. Il doit réapprnedre à être, à se connaître. Il doit méditer sur son état de matière et de spiritualité. Sur cette force qui émane de lui-même comme du reste de l'Univers.

Car la cosmogonie est un tout. Le Tout. Nous en faisons partie et tout se rejoindra pour former l'Harmonie, la Sagesse et la Connaissance.

Edited by Truth

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je vais te citer du LTE alors... :

"Frank se retrouve donc dans les même conditions que Glaser"

Oui, hier justement, en regardant "Dead Letters", c'est un peu le même système lorsqu'il se retrouve face à James. C'est ce que risque d'être Frank plus tard. Il a une voie a découvrir, mais la bonne ! Les 2 premières saison sont réellement un parcours initiatique, et pas seuelment au sein du groupe, ce sont sesitinéraires personnel et spirituel qui sont en jeu.

"Peut-être est-il temps de revenir sur un point un peu obscur : qui était l'homme dont le cadavre a été repêché au début ? Ceci n'est pas explicité dans l'épisode. On peut même dire qu'il est rapidement oublié. Mon explication - qui n'engage que moi - est qu'il s'agit effectivement du corps d'Alex Glaser. Mais comment est-ce possible ?

Eh bien je crois qu'il ne s'agit que d'une métaphore. Alex Glaser s'est éveillé à la sagesse, il est devenu un autre homme - comme cela est dit dans l'épisode. Le corps, que les habitants du coin trouvent et voient, est Glaser ; Frank ne le croit pas car il cherche en fait Alex Ventoux, celui qu'Alex est devenu - mais il ne le comprend qu'en suivant le chemin initié par Glaser. Frank, grâce à son Don, a perçu le changement, et le fait qu'il n'a en face de lui qu'une enveloppe vide."

Une mue en somme. C'est l'enveloppe matérielle ou matérialiste qui est rejetée, jetée dans l'eau comme pour tenter une dernière fois d'être lavée de tout ce qui a pu la salir, mais aussi comme une punition. L'isolement, la pauvreté, la souffrance ET la réflexion, le temps de penser, de s'interroger est en fait la clé vers une vision plus grande, que dis-je ? une vision plus réelle, plus absolue de soi-même, de ce que nous sommes... De notre condition sur Terre, comme dans cet univers qui nous porte et dont nous sommes tous les descendants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, je vais te citer du LTE alors... :

"Frank se retrouve donc dans les même conditions que Glaser"

Oui, hier justement, en regardant "Dead Letters", c'est un peu le même système lorsqu'il se retrouve face à James. C'est ce que risque d'être Frank plus tard. Il a une voie a découvrir, mais la bonne ! Les 2 premières saison sont réellement un parcours initiatique, et pas seuelment au sein du groupe, ce sont sesitinéraires personnel et spirituel qui sont en jeu.

On retrouve aussi cela dans La Malédiction de Franck Black (2.07) où Crocell lui explique qu'il ne doit pas finir comme lui.

De façon schématique, à travers ses visions, Frank peut "revenir dans le passé" (sic) et voir ce que les autres ont fait avant lui. Cela lui permet d'éviter certains pièges. Mais pas tous, puisqu'il a déjà tué, et donc fait une partie du chemin vers le coté sombre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela lui permet d'éviter certains pièges. Mais pas tous, puisqu'il a déjà tué, et donc fait une partie du chemin vers le coté sombre.

La symbolique de Frank qui descend un escalier, dans un rêve de Jordan représente bien aussi ce basculement du côté sombre... Mais là, je m'éloigne de l'épisode, dont le titre est loin d'être sombre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La symbolique de Frank qui descend un escalier, dans un rêve de Jordan représente bien aussi ce basculement du côté sombre...

L'escalier dans un rêve est surtout le symbole de la libido selon Freud.

Le fait que Jordan rêve de Frank descendant un escalier symbolise - car autant je lis beaucoup d'analyses fantasmées (mais intéressantes) sur ce forum, autant pour un épisode de Glen Morgan et James Wong on PEUT croire que c'est volontaire - signifie plutôt l'indifférence notoire de Frank, à l'inverse du clown qui lui est un pervers sexuel - d'autant plus qu'il est inspiré du tueur en série pédophile John Wayne Gacy ayant réellement existé et qui adorait se déguiser en clown.

Sinon, "Luminary" est généralement l'épisode favori des fans américains. Je trouve aussi qu'il a beaucoup de qualité, mais c'est pas du tout cette ambiance que je voudrais retenir de MillenniuM.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est clair que l'ambiance de L'Eveil est contraste beaucoup avec ce que l'on a pu voir dans la première saison. Néanmoins, je trouve qu'on peut, par certains cotés, le reprocher d'autres épisodes, comme la Nuit du Siècle par exemple.

Cet épisode est aussi l'un de mes préférés.

Parce que non seulement il est important pour la mythologie, mais surtout, lorsque je le regarde, je susi quasiment dans le même état que alex Ventoux : serein.

Cet épisode constitue un vrai voyage au long duquel on se laisse porter.

Mais attention : je n'aurais aps aimé que tous les épisodes aient cet aspect. A mon sens, MM est une série profondément noire et pessimiste.

Mais c'est justement cette différence et ce coté un peu unique quand même qui lui confère sa force.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'escalier dans un rêve est surtout le symbole de la libido selon Freud.

Le fait que Jordan rêve de Frank descendant un escalier symbolise - car autant je lis beaucoup d'analyses fantasmées (mais intéressantes) sur ce forum, autant pour un épisode de Glen Morgan et James Wong on PEUT croire que c'est volontaire - signifie plutôt l'indifférence notoire de Frank, à l'inverse du clown qui lui est un pervers sexuel - d'autant plus qu'il est inspiré du tueur en série pédophile John Wayne Gacy ayant réellement existé et qui adorait se déguiser en clown

Oui, bien sûr, c'est même la première chose à laquelle j'ai pensé en voyant l'épisode en question (qui n'est pas du tout "Luminary" d'ailleurs, mais puisqu'on est dessus... Mais en fait, la deuxième idée qui vient est bien celle de la descente aux Enfers, que comprends plus ou moins consciemment Jordan. Le rêve de l'escalier selon Freud est évidemment l'un des premiers que l'on étudie lorsqu'on se penche d'un peu plus près sur le psychanalyse. Mais je vois MM comme une série asexuée, alors...

Mais attention : je n'aurais aps aimé que tous les épisodes aient cet aspect. A mon sens, MM est une série profondément noire et pessimiste.

Exactement, c'est comme pour toute chose d'ailleurs : on apprécie mieux si c'est ponctuel ou rare.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.